dimanche 28 juin 2009

Reach out and touch Dave...














Attendre presque 7 mois un concert c'est long, attendre une nuit avant le D-DAY: insoutenable. Et finalement on est arrivés tôt, la foule était déjà là sous ce chouette soleil, les bières coulaient à flot, les tee shirts à 30 euros partaient comme des petits pains. M83 en première partie, une vraie suprise ! On attend, on regarde pour la 847674 fois sa montre en l'espace de 5 minutes, pas en retard parce que le show commencera à 21.00.

On est forcément timide face à une telle immensité, de tels monstres et même s'ils paraissent tout petit de notre place. Il a fait chaud, les yeux humides...

Deux heures courtes, un Dave Gahan qui n'a pas fait tombé le gilet, des arrangements musicaux parfois surprenants: Little by Martin, je n'ai rien compris, Strange Love également. Pas convaincue par les choix des chansons du nouvel album: peace ? Je pense que ça était le pire moment du concert de mon côté mais j'ai bien vibré, j'ai du rendre sourd les gens autour de moi, je suis quasiment muette aujourd'hui... Je reste sur un moment tellement formidable à Douai qu'il était forcément dur de faire aussi bien, voire mieux. Combien étions nous ? On a surement quadruplé la capacité, forcément on perd ce côté intimiste mais nous étions éloignés de la scène... Je dois confesser qu'en arrivant dans l'enceinte du SDF j'ai été prise d'un doute, je jalousais ces gens si proches dans la fosse: avais je fait une erreur en prenant les places en gradin ?? Je préfère ne pas y penser mais la réponse est: OUI.

Rencontre: Logan et son frère, deux écossais d'Edinburgh qui suivent DM au travers de toute l'Europe, sont tombés amoureux de mes tees !
Un mélange inter-générationnel: des vieux, des jeunes, des entre les deux (la trentaine comme nous), c'est ça aussi depeche mode...

video
Si ça tremble spa de ma faute:
c'est Caro et ses coups de bras gigantesques !

Contente de les avoir vus, sans contexte mais je garde un goût d'inachevé:
to be continued à Liévin ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire