mercredi 30 juin 2010

Cupidon a frappé... Nan je déconne !

Quand j'étais jeune et pas belle, j'étais amoureuse, j'avais 13 ans... Le vrai amour, j'avais mon cœur en émoi quand je le croisais et je haïssais sa copine: je me suis toujours rendue la tâche très difficile en amour quand j'y repense. Sauf que lui, n'en a jamais rien su.
Il était grand, il faisait du basket à la récréation dans ma cour, il avait les cheveux presque noirs, le look trop cool du mec trop populaire dans le collège qui portait des nike air jordan. Et puis il a quitté le collège parce qu'il avait obtenu son brevet et je passais seulement en 4iè (je me suis toujours intéressée à des mecs plus vieux), j'ai alors basculé dans le monde fabuleux du prozac...

Samedi dernier il faisait chaud, mon maquillage smocky dégoulinait sur les joues, ma robe bleu ciel me moulait le bidon et je savais que je le reverrai à ce fameux mariage sans célibataire (si si, c'est possible). Pire, j'allais être à sa table...
Dans l'église, j'ai aperçu cette même chevelure presque noire et je l'ai reconnu en l'espace d'une demie seconde. Ouais parce que j'ai du m'absenter pour cause de chieuse de 4 ans qui chouine parce qu'elle a faim: les gosses hein, faudrait tous les mettre dans le congélo.
Jets de confettis, séance photo sur les marches (pas de Cannes) et quelques pétards plus tard, le vin d'honneur s'annonçait chaud et sans champagne pour moi. J'ai des témoins qui attesteront que j'ai enchainé les verres d'eau et jus d'orange, c'est ptet pour ça que j'ai attrapé la migraine du coup...
Tentative désespérée de se rafraichir sous un arbre, il était là... Mais pas seul comme vous avez pu vous en douter ! Il admirait fièrement cette petite fille aux chignons de Princesse Leia et sa femme accessoirement. Là, vous vous demandez si cette femme est la copine que je haïssais ?! Non ! Il venait assister au mariage de sa copine du collège que je haïssais, amie de toujours de ma sœur et amie de moins toujours de moi... Qui n'a rien compris à mes explications là ?! Je me relis, ça me parait obscure, vous êtes pardonnés.
Quelques coups de soleil sur les épaules plus tard, il s'est adressé à moi et j'ai senti mon ventre se nouer, me demandant qui j'étais par rapport aux mariés. Un tout petit 'je suis la petite sœur d'Amandine' est sorti de mes lèvres glossées... Il a souri et a répondu qu'on se ressemblait. Forcément, je me suis demandée combien de coupes il avait picolé parce qu'on ne peut pas franchement dire qu'il y ait une once de ressemblance entre elle et moi.

Et la soirée s'est passée, je le regardais, j'étais contente de le voir, quelques mots échangés, quelques rires... Vous pouvez vous moquer, mais c'était la première fois de ma vie qu'il me parlait, 17 ans après mon coup de cœur...

vendredi 25 juin 2010

Quand une boîte aux lettres se meurt, y a du mariage dans l'air...

On venait d'arriver, en s'annonçant comme il se doit par quelques bruits sourds (pas des prouts hein)... Ils étaient 3 ou 4 autour d'elles, les sourires comme des gamins. Personne n'est venu s'interposer, tout le monde spectateur de sa triste fin de vie... J'ai appris plus tard dans la soirée que son propriétaire l'avait nettoyée, lustrée sans penser qu'il n'avait plus sa destinée entre les mains ? L'acharnement a duré quelques minutes mais ils y sont arrivés, ils avaient des sourires encore plus gamins...


Rrrr... Féroce... Rrrr

Ça fait tradition paillarde mais alors qu'est ce que j'aime ça !! Tradition du Nord ? Alors je ramène ma science pour ceux qui vivent outre Nord Pas de Calais: quand deux amoureux (ou deux fous ?!) se marient alors on claque les pétards quelques jours avant. Ça permet aux convives de se rencontrer avant le D-DAY et on boit une petite bibine fraiche, c'est surtout franchement convivial et on se met dans l'ambiance du mariage. Par contre la tradition veut aussi que la boite aux lettres y reste, mais pourquoi tant de haine ????

Bon allez je file, j'ai une robe et une paire de chaussures à trouver pour demain...

mardi 22 juin 2010

Mardi poétique...

Il suffit de se balader avec sa sœur, en mangeant une glace cheesecake/framboise et lever la tête...



Et oui la glace était un peu obligatoire: quand une femme enceinte doit assouvir une envie, il faut l'accompagner pour qu'elle culpabilise moins de prendre 1 kilo par jour et par habitant dans son bidon...

lundi 21 juin 2010

Moi, ma sensibilité et mes larmes devant des inconnus...

J'ai du rongé mon frein pendant plusieurs secondes pour ne pas craquer, jamais je n'ai vu spectacle aussi cruel et je leur portais toute ma sympathie, cette femme et cet homme le visage meurtri, les yeux rouges de chagrin. J'ai finalement tourné la tête, l'insupportable plus fort et j'ai versé une larme. Pourtant je ne les connais pas, je ne sais pas d'où ils viennent, ce qu'ils font dans la vie mais leur malheur m'a émue.

Aussi loin que je me souvienne, la dernière larme versée en public et en live remonte au concert de depeche mode mais cette larme était chaude et pleine de bonheur.

Ce matin, le cœur léger et chaton qui miaulait dans la rue, nous sommes allés chez le vétérinaire. Une dame sortait alors, le mouchoir à la main et le regard vide, devancée par 2 gaillards qui semblaient porter une masse imposante cachée dans un linge.
Arrivée dans la petite salle d'attente, je prêtais attention à cette chienne emmitouflée dans une couverture qui n'avait pas l'air de tenir la forme. C'est seulement quand ces maitres l'ont portée et entourée de tout leur amour que j'ai compris qu'elle vivait ses derniers instants. Le monsieur est sorti en premier accablé de chagrin, la dame tenait dans ces bras la chienne qui ne souffrait plus... Était elle déjà morte ou s'endormait elle paisiblement pour ne plus se réveiller ?!
J'en suis encore retournée...

dimanche 20 juin 2010

Elle et lui...

Tous les ans ou presque ils ont leur rituel, aller à la fête de la musique (un 19 juin, si si), et tous les ans ou presque ils se posent la même question.
Elle a 30 ans, il est plus vieux et quelques cheveux blancs. Sont ils amoureux, amants, parents ?! Qui peut le savoir en les voyant... Aucun indice, ils sont juste complices, ils s'échangent des sourires et des regards plein d'amour.
Ils boivent une première bière à leur arrivée, il allume un cigarette et se met sur le côté pour ne pas la gêner... En plus d'être séduisant, il est galant. Est elle avec lui pour l'argent ?
Ils se rapprochent de la scène quand le premier groupe arrive, se rapprochent encore plus quand quelques gouttes les obligent à s'abriter sous le même parapluie... Qui sont ces gens qui les regardent: des jaloux, des intrigués, des curieux ?! N'a t on pas le droit de s'aimer et avoir 27 ans de différence ? Où est la tolérance ? Ils en rigolent et ils ont à leur tour des regards curieux quand ils croisent un couple qui leur ressemble.
La soirée continue dans le blues, un paquet de frites avalé, une autre cigarette fumée. L'air était frais ce soir, les corps se sont un peu déhanchés pour se réchauffer, la pluie intermittente... Et ils se sont posés la question: ' Pensent ils que nous sommes père et fille ?!'
Voilà ce que ça fait de sortir avec son père quand on ne lui ressemble pas...
(et non je ne suis pas la fille du facteur). J'ai hérité de son humour et ce soir j'ai vu un nouveau point de ressemblance pas frappant pour certains mais qui me fait sourire pendant que j'écris ce billet...

On a le même croisement de jambes !!!

Comme on est dimanche, je te souhaite une bonne fête daddy trop cool et j'ai une énorme pensée pour toi ma poulette que j'aime d'amour...

vendredi 18 juin 2010

DIY... Toi aussi, bascule dans le monde merveilleux des cupcakes !

Vu le petit succès de mes cupcakes hier et comme je suis archi trop sympa, je vous livre ma recette...
Pour 14 petites gourmandises:
- 120gr de farine
- 1 sachet de levure
- 200gr de sucre en poudre
- 4 oeufs
- 200gr de beurre (ouais ça fait mal ça)
- des jolies caissettes en papier
D'abord on met son four sur 180°C et on fait fondre le beurre. On mélange les œufs entiers avec le sucre, jusqu'à ce que la pâte blanchisse: ok ça fait du travail mais pensez à vos pitits bras tout musclés après ! On continue de fouetter en incorporant la farine, la levure et le beurre.
Et laissez place à votre imagination... Je suis fan d'OREO, donc j'ai coupé quelques biscuits en morceaux pour les incorporer à une partie de la pâte. Pour les autres, j'ai opté pour un cœur à la framboise et pour les cœurs rien de plus simple: un bac à glaçons, qq framboises écrasées et hop au congélateur 2 bonnes heures.
Temps de cuisson: 10 minutes mais moi ça frôle plutôt les 30 minutes tellement mon four il est pourri...

Tout le monde me suit jusqu'ici ?! On a perdu personne ? Bien... On poursuit avec ce qu'on appelle 'le glaçage', ça peut faire peur mais ça se travaille et quand on y arrive: que du bonheur !

Pour 14 cupcakes:
- 100 g de beurre mou
- 140 g de sucre glace
- 1 cuillères à soupe de crème épaisse
Mélangez le beurre, le sucre glace et la crème et battez de plus en plus fort pendant 5 minutes, alors si vous avez la chance d'avoir un Bob comme moi, tout devient vraiment plus facile... Ah non, vous n'en avez pas ?
Il faut que le glaçage soit lisse et absolument pas liquide, sinon rajoutez du sucre glace (on n'est plus à qq calories près !)
Je me sers d'une douille en inox et de poches en plastique: du matos de pro et le résultat s'en ressent. Je conçois qu'on ne veut pas forcément payer très cher ces ustensiles, mais j'ai bien vu la différence.
On peut éventuellement ajouter du colorant alimentaire, je préfère le colorant en poudre.
Et le meilleur moment: la déco. J'ai l'impression d'avoir 5 ans quand je m'en occupe...

Une fois que tout est fini, l'idéal est de les réserver au frais pour que le glaçage devienne bien compact... De toute manière, compact ou non, impossible de manger proprement.

ENJOY !

Chez Marine et le Barbu...

Je pensais faire durer le suspens, vous parler d'un homme mais il n'en est rien: la bonté s'emparerait elle de mon corps ?! Non c'est que moi, je n'enchaîne pas les rdv avec des hommes comme certaines... Après tout je te dirais d'en profiter, parce que je suis surtout jalouse de ne rien pécho ces temps ci.

Ce soir, j'ai pris la route d'un quartier familier, cette route que j'ai pu prendre pendant des années pour aller (faire semblant de) travailler... Ce quartier avec le Matignon, la supérette et mon ancien bureau. Et devinez qui j'ai revu sur le chemin, hein hein ?! Oui toujours le seul et unique ex big boss: alors je prends ça pour un signe, m'appellera-t-il pour me proposer à nouveau ma place ? Mais là vous vous en foutez, alors je reviens à mes brebis.
Ce soir, c'était donc une rencontre particulière... Entre filles, je dirais même entre blogueuses mode lilloises, ça claque ça ! Et non amis mâles célibataires, toutes ces jolies demoiselles sont déjà accompagnées ! Moi par contre, je suis dispo pour aller siroter une grenadine ou une bière. Bon je ne suis pas une blogueuse mode je sais, mais quand on peut s'incruster pour picoler et manger à l'œil...
Sur l'initiative de Lylia, on s'est retrouvées à 7 (+ 1 garçon, le veinard) chez Marine à la barrette léopard pour une séance blablatages et commérages: I'm lovin it. Je n'avais pas spécialement eu l'occasion de côtoyer les blogs de toutes mais j'y allais avec l'envie de savoir qui elles étaient. Déjà Marine, sache que ton appartement regorge de jolies choses et je le trouve carrément trop chouette et encore merci pour ton accueil si chaleureux. Merci à Laurent pour le service 4*: ouais un homme qui nous sert, c'est ze classe internationale, on aurait pu se croire dans 'Madame est servie'.





J'ai rencontré Elodie, une demoiselle fraichement vêtue d'un tutu avec des talons tellement hauts que je me demande encore comment elle arrive à avoir une démarche aussi élégante. Une jolie conversation sur l'utilisation des appareils photos argentiques avec Lydia et son foulard fleuri, ce qui m'amène de ce pas à aller voir s'il y a des occasions sur leboncoin. Caroline qui est passée en coup de vent... Et il a fallu repartir malgré tout, après une cigarette volée et proposition faite à Hélène qui a un bébé blog mode d'un mois, de ne pas la laisser rentrer toute seule dans ces rues noires et obscures, obscures et sombres (Martine, t'as oublié de payer la facture EDF? C'est quoi ce bordel ?). Finalement des filles avec chacune un univers bien différent !

Et oui le web c'est des rencontres pas que sexual ou amoureuses...

jeudi 17 juin 2010

Un rendez vous...

Alors oui les bleus devront se passer de moi, mais ce soir j'ai d'autres chats à fouetter (et rien de SM là dedans)... Et pour info, présage ou non, mon débiteur de tabac n'a pas accroché le drapeau !
Un peu stressée, je me suis changée 15 fois...
Et le make up ? Léger ou façon barbie ?
Toujours ce souci d'être bien apprêtée, sauf quand je vais à la poste. Depuis cet épisode, j'ai bien compris la leçon !
Pas l'habitude de ce genre de rendez vous, un peu de neuf dans ma vie mémère ce n'est pas si mal. Et non bande de curieux obsédés, je ne tente pas une escapade dans un club échangiste !!! Je n'ai pas beaucoup mangé, la soirée sera gourmande et pleine de découvertes.

Je pense qu'il est temps d'y aller maintenant...

mercredi 16 juin 2010

L'envie, l'obsession du moment...

En ce moment, je me dis que ça me ferait du bien... Avoir un mec et passer des nuits de folie (et tu chantes, danses jusqu'au bout de la nuit) ? Absolument pas ! Je vis fortement bien mon célibat et les 30 piges qui arrivent à grands pas.
En ce moment, j'ai envie d'évasion et de vacances, d'horizons tellement lointaines que ça provoquerait un décalage horaire énoooooooorme: genre quand vous vous couchez, moi je me lève, énorme hein ?!
Et surtout, je tombe sans arrêt sur les pubs XL airways qui affichent des tarifs A/R Las Vegas complètement indécents: 499 euros et promis, pas une once de pub dans ce billet. Voyager seule, je ne suis pas fan ou bien alors en club pour glander une semaine à coups de closer et mister cocktails. Mais je parle de la vraie évasion, la (re)découverte, l'américain qu'on ne comprend pas... Je ne pensais pas que mon voyage chez les américains me marquerait autant et surtout autant de temps après, j'en rêve toujours. Je rêve de plonger mon corps (et ma graisse) dans le Pacifique, je rêve de revoir San Francisco, prendre mon temps sur Sunset Blvd, aller me promener sur la jetée de Santa Monica ou aller dépenser des dollars chez Urban Outfitters à Santa Barbara. Vous trouverez forcément débile de rééditer un voyage qui n'est pas si vieux que ça, pas moi...






Ouais finalement avoir un mec quand on a ces envies, ça aide...

♥♥ Entremetteuse ♥♥

Bonjour,
Nous sommes 4 chatons de 4 pères différents mais de la même mère et on est surement nés il y a deux mois. On a encore besoin de notre maman pendant encore quelques semaines, quand elle aura surtout décidé de couper les ponts avec nous. On se nourrit encore de son lait mais on prend aussi les croquettes qu'on veut bien nous donner, on n'est pas difficiles (mais pas des trucs de supermarché hein, faut pas déconner). On va avoir besoin d'une famille bientôt, avec des jouets, une litière et plein de calinous surtout. Maman est une chatte sauvage mais qui n'attend qu'une chose: l'affection de l'homme. On a débarqué dans le jardin des clones en plus vieux de Virginie, on s'occupe bien de nous et maman a toujours un œil sur nous.






Présentation:
La rouquine (ou le rouquin?) prénommée Margaux n'est pas farouche, elle se balade partout dans le jardin et adore la baballe.
Le petit blanc ou Blanchette est un peu moins fofolle que Margaux mais n'a pas peur du contact avec l'homme.
Le petit noir ou Tim est plutôt discret mais y a pas à dire, un chat noir c'est trop beau.
Le petit tigre du Bengale est le plus petit des 4, plutôt craintif mais c'est bien mon coup de cœur ♥♥.

Voilà, on recherche une famille pour chacune des petites boules toutes douces... Comprenez bien que si j'avais pu, Rocco aurait eu un petit frère mais là ce n'est point possible.
C'est un billet des plus sérieux je précise alors si vous m'envoyez un mail, je compte sur votre sérieusité...

mardi 15 juin 2010

Pola is mine...


Je le voulais, je l'ai cherché, je l'ai trouvé mais je ne l'avais pas encore fait fonctionné (world champion 2010 des rimes en 'é').
Il est arrivé dans sa boite en carton, encore poussiéreux, la boite d'origine qui sent le vieux. Je l'ai étudié, je le trouvais tellement beau qu'il avait forcément sa place à côté de mon GOLDY. Depuis je développe une sorte d'addiction envers ces appareils, alors aucun message subliminal mais si tu as un peu d'argent à dépenser, que tu veux faire une heureuse alors tu peux toujours m'acheter un DIANA F+ que tu peux trouver en vente ici. Euh, un peu subliminal le message ou j'ai été trop directe ? Ah mais si on peut éviter d'avoir des bons cadeaux FNAC pour son anniversaire, alors autant prendre les devants, z'êtes pas d'accord les ptits clous ?!

Effet vieilli, sympa non ?

Pas fait exprès surtout...
Donc mon polaroid tout nouveau (dans ma vie, mais surement vieux de chez vieux) et un film récupéré dans une boutique (qui coûte ze peau du cul), me voilà l'appareil à la main, telle une narcissique en puissance, pour une pause des plus sensuelles...

Oui je peux enfin le dire, j'ai une photo de polaroid à la place du visage.
Pas mécontente de cet achat mais je pense qu'il va surtout me servir de magnifique objet de décoration en attendant de trouver des sujets de shooting plus intéressants... Comme des blogueuses Lilloises peut être ? To be continued...

lundi 14 juin 2010

Un jour jardin idéal, tu seras mien...

Et sur l'initiative de la très poétique Roseau qui lance un joli concours, je vais laisser mon imaginaire imaginer... Mon jardin, je le vois très sauvage, pas formel, pas très grand, pas structuré, un peu fouillis mais très coloré: un peu à mon image.
Il y aurait une parcelle avec un potager entouré de barrières en bois blanchi. On y trouverait des radis, tomates, fraises, salades, des herbes aromatiques, de quoi organiser des apéros... Les bouteilles de lambrusco et la mozza ne poussent pas encore de terre je sais, mais le process serait à étudier.
Une terrasse avec un barbecue rond et au feu de bois, une table et des chaises pour les diners au son des bzzzzz des moustiques... Pas un ensemble super moderne, non j'aime trop la récup'. Ou à défaut de récup', j'aimerais des chaises de chez TOLIX... Une table en bois toute simple.


Je vois aussi un arbre, très grand, très magistral, idéal pour sentir la fraicheur quand le soleil sort ses habits de lumières, avec une chaise longue et un matelas tellement rembourré qu'il ne faudrait pas 5 minutes pour s'endormir.
Dans un coin du jardin, il y aurait une table et deux chaises pour les petits déjeuners en tête à tête (bon ok, il n'y a que ma tête pour le moment).
Des parterres de lavande, de lauriers, des parterres de gazon japonais et de coquelicots parce que j'adore. Des herbes hautes, très hautes...


Je voudrais faire de mon jardin, une sorte de champs où on pourrait avoir l'impression de pique niquer à côté des vaches...

dimanche 13 juin 2010

Ca va pas être possible, désolée...

Alors que dans deux semaines, ça sera confettis, roses, talons hauts (pas pour moi), capeline et costume queue de pie (pas pour moi non plus), je me cherche la tenue idéale: non il n'est jamais trop tard. C'est surtout que je pensais avoir trouvé LA petite robe parfaite et sexy il y a deux mois, mais qu'en la réessayant hier j'ai été prise d'un doute ou trop moulée dedans avec un kilo en trop: c'est au choix. Y a un célibataire alors si c'est pour ne pas être à mon avantage dedans, autant ne pas y aller, z'êtes pas d'accord ?

Du coup, j'ai trainé mes all star sur le site des vpcistes et alors que j'étais au rayon robes, mon doigt a cliqué sur le rayon chaussures: parce que je n'ai pas non plus de chaussures... Dans la rubrique sandales/spartiates, on trouve de la sandale et de la spartiate: du plastoc, du cuir, du très haut, du tout plat et surtout du bien laid...

What ze feuque ?!!!!
Prix de base: 80 euros quand même.
Et attention, ça va piquer les yeux...


Une spartiate avec une virgule, je ne peux qu'employer un vocabulaire high level: BOF ! On peut être styliste chez NIKE et sortir des mochetés comme ça ? Non parce que je postule dans la seconde... Ok, ça doit être confortable mébon, nan !!! Pour moi, NIKE ça rime surtout avec DUNK ou AIR JORDAN ou PUMP (ah nan c'est reebouque ça)...

Ce qui est rassurant, c'est qu'aucun avis n'a été laissé par des éventuelles acheteuses...

vendredi 11 juin 2010

Until the end ?

Un blog qui se doit de parler de tout et rien, qui ne parle pas foot, n'est pas un blog digne de ce nom.
Ça avait commencé au Monop', les packs de bière sur les tapis roulants, les espoirs de victoire dans les yeux de mes concitoyens...
Ça a continué à la supérette du coin, cocktails de packs de bière et une flopée de schtroumpfs: vous z'avez vu combien coûtent ces fichus maillots en nylon ?!
Indice Questions pour des Champions: Bleu, blanc, rouge, qui suis je ?! Non je ne suis pas François le Français, je suis je suis...

Je suis un drapeau fièrement accroché au débit de tabac du coin !

Je ne pense pas qu'il fasse de vieux os celui là... Oui je suis mauvaise langue, nananèreuh !

mercredi 9 juin 2010

Mise à nue..

Alors qu'un sénateur s'offusque sur l'anonymat des blogs, je pense qu'il est temps que je vous révèle qui je suis: my name is Wouah, Virginie Wouah.
Je n'ai pas 3 seins ou 1 oreille, j'ai bien deux bras, deux jambes, bref j'ai tout ce qu'il faut et où il faut: surement un peu trop de gras mais bon on ne va pas chipoter pour 10 kilos en trop.
Certains m'imaginent blonde à forte poitrine, d'autres pensent que je suis 'une sale putain laidronne mythomane'...

Aujourd'hui et vaquant à quelques occupations mondaines: je suis retournée à la poste, j'ai dépensé de l'argent pour un (fucking) chaton, je suis restée bloquée dans les bouchons et j'ai surtout été démasquée par un illustre inconnu, dans la rue, non loin de la gare...
Quand on me dit bonjour, j'ai le réflexe de répondre bonjour, logique me direz vous ? Oui mais ça n'apporte pas forcément que du bon: je n'ai toujours pas commandé mon radar à gros lourdingues. Tu vois maman que je ne suis pas aussi pédante que tu le crois ?!
Le vent soufflant dans les oreilles, j'avais cru ouïr dans un premier temps: 'Vous savez que vous ressemblez à Monica Bellucci ?' . Fière comme une poule, je feins de n'avoir pas compris et le jeune homme a répété la phrase qui risquera de me hanter ad vitam aeternam: 'Vous savez que vous ressemblez à Liane Foly ?'... Tout ce que j'ai pu trouver à répondre: 'J'espère que c'est un compliment hein (petit con)...' Ouais je suis dure je sais, mais sur le coup c'est forcément très surprenant.


Choc enduré quelques heures plus tard et une petite vidéo qui me réconcilie avec le personnage... Maintenant je me demande si je dois continuer mes recherches de job pour payer le loyer et la bouffe ou me lancer corps et âme dans une carrière de sosie super pas officiel de la chanteuse: z'en pensez quoi ? Et on vous a déjà dit que vous ressembliez à une star ? Non pas que je prenne la grosse tête maintenant mais bon il y a de quoi quand même...

dimanche 6 juin 2010

Un jour, une (re) rencontre...

J'ai longtemps pensé que tomber sur un ex, au détour d'une rue sans s'y attendre, était la pire chose qui pouvait m'arriver, après bien sur avoir perdu au loto, pris 3 kilos et oublier de payer ses impôts (faut vraiment pas que j'oublie de déclarer on line au fait). Et comme j'ai toujours raison, encore une fois je ne me suis pas trompée, CQFD Perry Mason...
La journée avait bien commencé, le soleil était brûlant (fait chier de ne pas avoir la clim en fiatfiat), je revenais d'un petit déjeuner surprise chez Stef pour ses 30 petits ans...
Cet instant là, je n'étais pas coiffée, avec un reste de make up de la veille, un tee shirt trop petit qui moulait mes bourrelets d'amour, un sarouel improbable, des tongs avec des petits coeurs mais je devais aller à la poste... Oui Stef, exactement la tenue dans laquelle tu m'as vue hier au petit matin !
J'entrais à peine dans le bureau qu'il était face à moi, toujours aussi grand, aussi distrait... Il ne m'avait pas reconnue au premier regard, le second aura été le bon. Un bonjour timide, quelques banalités, j'ai fait mon possible pour le fuir, lui qui n'a plus voulu de moi il y a 1 an après 8 ans d'une (belle) histoire, lui qui avait même osé me faire un cadeau de rupture (un sac dignement offert à mes clones en plus vieux)... Je l'avais croisé plusieurs fois mais j'avais toujours réussi à enfiler mon habit de femme invisible: les joies d'habiter le même quartier. Maintenant c'est fait, il sait que la situation est la même mais qu'a t il pensé de moi en me voyant accoutrée comme Cendrillon venant de passer la serpillère ??!! J'en rigole maintenant mais je me suis sentie mal sur le coup. J'ai tenté d'avoir la conversation la plus courte possible, digne du Guinness Book ! Ce qu'il devient m'importe peu... Enfin c'est ce que je me plais à croire. Voilà, hier je l'ai revu: mon ex patron.

Aujourd'hui, journée anniversaire et un gâteau au look bien US...

Mon téléphone fait aussi des photos pourries, eh eh eh...

mercredi 2 juin 2010

3 consonnes et 2 voyelles...

Et nan, ce n'est pas le prénom de Raphaël...

Je sais, je sais, je suis confusée de vous avoir abandonnés pendant cette semaine mais j'ai maintenant des responsabilités, un mec (nan je déconne, j'en ai 2), une déclaration d'impôts à poster avant le 31 mai (là c'est mort je crois), des non anniversaires à souhaiter (qui piquent bien la tête), bref un emploi du temps très chargé. Au centreMais j'ai surtout recueilli dans mon humble demeure le mâle... Le mâle aux yeux verts, le mâle au poil soyeux, le mâle à l'allure sportive, le mâle qui me miaule des mots doux à l'oreille (qui réclame sa bouffe ouais!)...
Let me introduce you Félix Le Chat Aka Rocco pour les intimes ou chouchou ou ou mon chou ou bébé ou petit con sors de là. Je vois vos yeux stupéfaits qui se demandent quelle connerie je viens de faire, je vous rassure moi aussi... Parce que moi je pensais que c'était indépendant ces petites choses, que ça jouait dans son coin tranquille mais nan !!! Ça demande des câlins, des gratouilles, ça chouine quand le bol de croquettes est vide, faut l'emmener chez le véto: franchement c'est du travail. Surtout que lui est (archi trop) collant, alors je fais la forte et je tente de ne pas répondre à ses demandes de câlins mais je ne suis qu'une femme faible...



RIP mon beau tapis...


Au centreUne vidéo qui montre que mon nouveau portable sert uniquement à téléphoner et non à filmer... Oui je sais, ma voix est gnagnan. So what ?
video

Et un énorme WELCOME au Piafon chez Virginie et son Piaf !