mardi 21 avril 2009

Une journée bizarre



Je ne suis pas fan de Jeff Buckley mais impossible de ne pas être touchée par cette chanson.
Aujourd'hui j'ai une pensée toute spéciale pour Marion et Antoine qui font leurs adieux à un ami.
La mort fait partie de nous mais pas quand on est jeune, pas quand c'est aussi brutal.

S'est posée hier la question de l'anonymat...

Moi qui ne suis pas pudique, j'avais l'espace de quelques heures affiché grandement mon lien vers fessebook, euh facebook pardon.
Une conversation, suivie d'un mail ont remis en question mon choix et j'ai donc supprimé la moindre piste pouvant amener vers mon identité, eh eh...

Ah mais si on lançait un jeu ?!?
Le premier ou la première a trouvé mon identité gagne un paquet de shokobons !


Est ce important de savoir qui je suis pour me lire ?
J'ai deux bras, deux jambes, une tête pas trop vide et j'aime bien la couleur orange comme en témoigne cette photo.

J'avais particulièrement aimé cet article, j'ai du plonger dans mes archives pour retrouver le lien, têtue et obstinée je suis: http://www.le-tigre.net/Marc-L.html
Je t'invite ami lecteur ou amie lectrice à cliquer. Alors armé(e) d'un pot d'haegen dazs (genre macadamia ou vanille/oreo, mes préférés !), enjoy ce grand moment !
Z'en pensez quoi alors ? Ca fait dresser le poil sur le bras hein ?
Je me doute que nous nous ne faisons pas tous l'objet d'une poursuite virtuelle par un détective privé en herbe mais trop d'expositions peut nuire...
Ce qui me fait penser à tous ces petits jeunes, ma petite cousine d'amour par exemple qui parle d'elle, poste des photos de tout (enfin surtout elle, espèce d'égocentrique !!) sans se soucier de qui la lit: des obsédés, des psychopathes ???
Au final, le monde virtuel aussi magique qu'il soit, peut s'avérer terriblement dangereux.

Info sport: LENS se rapproche de la Ligue 1 !
Eh eh, la fille intelligente que je suis s'intéresse également au foot, arf...

Encore merci à toi oh mon dieu que je vénère...

1 commentaire:

  1. J'ai le droit de tout raconter ou pas? Je sais, moi! Gnark....

    RépondreSupprimer