dimanche 13 novembre 2011

Let me show you the world in my eyes...

Salut les fans, les lovers, bref ceux qui osent encore aventurer leurs Moon Boots sur ce blog quasiment désert… C’est qu’il s’en est passé des choses, oui des choses depuis cette fameuse envie de faire un road trip made in Belgium. Envie quelque peu avortée par une envie de gros dodos, donc aventure à renouveler.

Il y a des choses dont je ne peux absolument pas parler pour le moment, des trucs genre real TV et des trucs dont je peux parler… Mais sachez que ça va bientôt pulser dans les chaumières !!! Non je ne me suis pas inscrite à Secret Story et puis ne cherchez pas, je ne peux rien dire !!! (Oh le teasing de ouuuuuf..)


Là je suis tout simplement en train d’écrire sur mon MBP, dans un avion qui me ramène de la République Dominicaine à Brussels Airport, hard le fossé… Je suis toujours surprise qu’on puisse se retrouver en moins de 10 heures de l’autre côté de l’Océan, 10 heures c’est ce qu’on met pour aller en Dordogne…

Alors BAYAHIBE c’est où en fait ? C’est simplement du côté obscur de la force, ou tout simplement du côté de la Mer des Caraïbes, avec de l’eau tellement transparente que tu vois tes pieds quand tu nages ou alors tu vois de vilaines méduses. C’est plein de cocktails, de palmiers, de sable blanc, de trus qui coupent le souffle, de danses qui font coller les gens entre eux (ouh caliente !) !!! En fait, c’est simplement a lovely paradise…







Prévues depuis un peu moins d’un mois, ce sont des vacances qui sont arrivées PILE AU BON MOMENT !!! Pourquoi ? Beaucoup de problème au travail qui tracassent la tête, qui te donnent envie de dire STOP parce que tu n’es pas fan de l’esclavagisme, bref je suis preneuse de tout job si vous avez bien compris ce message subliminal.


Mais on s’en fout du travail, on parle SSS : SEA SEX SUN… Et quelques photos qui risquent de dégoûter le seul visiteur que j’aurais, mais j’aime le risque, comme Jennifer et Jonathan, les justiciers milliardaires. Pour être honnête, j’avais un peu peur de me faire chier, à glander toute la journée, à siroter des cocktails, mais c’est une routine tellement délectable que j’en redemande encooooooore… Oui je n'ai pas goûté à tous les cocktails de la très looooongue carte et pourtant j'y ai mis de la (très très) bonne volonté!

Je reviendrai plus tard sur le cas du GO accro à la super trop canon célibataire que j’étais, encore une fois briseuse de cœur, je suis cruelle…





C'est beau hein ?! Quand je m'imagine que je vais peut être devoir gratter le pare brise de ma voiture pour aller bosser cette semaine, j'hésite à ne pas quitter l'avion. En fait, se faire chier c'est quand même super cool...

2 commentaires: